PDF Version imprimable Suggérer par mail

Alain Colignon


Photo de Alain ColignonAlain Colignon (°1959) a obtenu son diplôme de licencié en histoire de l'Université de Liège en 1981.
Après avoir assumé différents mandats de recherche au service de la Province de Liège, il est entré au futur CEGESOMA en 1989.

Co-bibliothécaire de cette institution depuis 1992, il est aussi chargé de répondre aux questions d'ordre scientifique du public francophone. Secrétaire de rédaction francophone des Cahiers d'histoire du temps présent en 2011, il exerce la même fonction pour la nouvelle Revue belge d'histoire contemporaine à partir de 2012.

Il a consacré plusieurs travaux à la vie quotidienne durant la guerre 40-45. Il s'est aussi penché sur la radicalité en politique (extrême droite et extrême gauche), sur la mémoire collective des époques troublées et sur les représentations identitaires (sémiologie sociale). Contributeur régulier de l'Encyclopédie du Mouvement wallon (1993-1997) et du Dictionnaire historique de la Seconde Guerre mondiale en Belgique (2007), il est également l'auteur d'une soixantaine d'articles sur la période 1914-1970 et de plusieurs contributions d'ethnologie régionale.

 

02/556.92.38 - Alain Colignon 

 

Ouvrages

  • (avec Mélanie Bost), La Wallonie dans la Grande Guerre 1914-1918, La Renaissance du Livre, 201, 176 p.
  • (avec Fabrice Maerten), La Wallonie sous l'Occupation, 1940-1945 (collection "Villes en guerre"),  Waterloo, Renaissance du Livre/CEGES, 2012, 179 p.
  • Dictionnaire des saints et des cultes populaires de Wallonie, Liège, Musée de la Vie wallonne, 2003.
  • Ernest Malvoz et la politique médicale de la Province de Liège, Liège, Affaires culturelles de la province de Liège, 1985.
  • Les anciens combattants en Belgique francophone, Liège, Librairie Grommen, 1984.
Articles récents
  • "Le temps des vaches maigres", "Une collaboration 'nationale' (avec Br. De Wever), "Epuration ou répression ?", in Le Vif L'express Hors-Série. 40-45. La Belgique en guerre, Roeselare, Roularta, 2015, p. 30-35, 42-49 et 160-165.
  • "1930-1945, ou quand "Nos Gloires" rendirent les armes...", in A l'aune de "Nos Gloires". Edifier, narrer et embellir par l'image. Actes du colloque tenu au Musée royal de Mariemont les 9 et 10 novembre 2012, Bruxelles, Musée royal de Mariemont/Presses Universitaires de Saint-Louis Bruxelles, 2015, p. 205-215.
  • "Une église "qui n'a rien d'une perle", coeur d'une paroisse populeuse", in Sainte-Marguerite. Du faubourg au quartier, Liège, Coordination socioculturelle de Sainte-Marguerite asbl, 2014, p. 268-274.
  • (avec Chantal Kesteloot), "Un exode forcé: les jeunes des Centres de recrutement de l'armée belge", in Stefan Martens & Steffen Prauser (dir.), La guerre de 1940. Se battre, subir, se souvenir, Paris, Presses universitaires du Septentrion, 2014, p. 119-127. 
  • "Paul Vanden Boeynants, homme politique et administrateur de sociétés", in Bulletin de la classe des lettres et des sciences morales et politiques de l'Académie royale de Belgique, 6e série, t. XXIV, 2013 [paru en 2014], p. 187-207.
  • ""Est-ce que le meurtre plaît à Dieu?", La religion, facteur belligène", in Crimes de sang. Une exposition sur la vie, Liège, Musée de la Vie wallonne, 2013, p. 10-14. 
  • "Le dieu des tranchées", in 1914-1918. Le Dieu de la guerre. Religion et patriotisme en Luxembourg belge, Bastogne, Musée en Piconrue, 2013, p. 83-98.
  • Participation au Guide du visiteur. Musée de la Vie wallonne, Liège, Province de Liège, 2011 (p. 18-29, 38-45, 54-56, 64-67, 252-254). 
  • Notices "Charlemagne", "Charlier à la jambe de bois", "Cheval Bayard", "Congrès", "Coq hardi", "Liégeois", "Perron" et "Roncevaux", in Mémoires de Wallonie. Les rues de Louvain-la-Neuve racontent, Louvain-la-Neuve, Fondation wallonne P.-M. et J.-F. Humblet, 2011, respectivement p. 106-107, 107-108, 112-113, 128-129, 129-130, 264-268, 350-353 et 391-392.
  • "Menues réflexions sur "le grand saint Hubert" usurpateur malgré lui", in Forêts. Vie et mystères en Ardenne et Luxembourg, Bastogne, Musée en Piconrue/Musée d'ethnographie religieuse, 2010, p. 118-145.  
  • "Le 'blason populaire', premier niveau d'une identité collective", in Radicalités, identités, patries. Hommage au professeur Francis Balace, Liège, Les Editions de l'Université de Liège, 2009, p. 51-79.
  • "Le diable est-il ardennais ?", in Anges et démons en Ardenne et Luxembourg, Bastogne, Musée en Piconrue, 2009, p. 201-221.
  • “'À la grâce des Dieux'. L'enfance et la maladie dans l'Ardenne traditionnelle”, in Entre vêpres et maraude-L'enfance en Ardenne de 1850 à 1950, Bastogne, Musée en Piconrue, 2008, p. 351-372.
  • in Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale en Belgique, Bruxelles, André Versaille Éditeur, 2008: une vingtaine de notices, dont “Abris antiaériens”, “Agriculture”, “Amis du Grand Reich Allemand”, “Ardennes (Bataille des)”, “Atlantique (Mur de l')”, “Bombardements”, “Collaboration” (avec D. Luyten), “Colza”, “Croix-Rouge de Belgique”, “Ersatz”, “Fortifications belges”, “Gerbe du Roi”, ”Libération”, “Neutralité”, “Prisonniers de guerre” (avec C. Kesteloot), “Question nationale” (avec C. Kesteloot), “Régence”, “Secours d'Hiver”.
  • “André Cools (1927-1991)”, in Nouvelle Biographie Nationale, Vol. 9, 2007, p. 86-96.