PDF Version imprimable Suggérer par mail

Séminaire avec Tatiana Sîrbu

La politique des “ villages tsiganes” en Bessarabie sous trois administrations: tsariste, roumaine et soviétique: 1812-1956

 Ces dernières années, le sort des Roms a, à plusieurs reprises, été porté au devant de l'actualité. Mais cette question est une problématique ancienne qu'il n'est pas inutile d'examiner sur le plan plus historique. Pour aborder l'histoire chaotique de cette population, le CEGES invite le mercredi 19 décembre 2012 l'historienne Tatiana Sîrbu pour une présentation qui traitera de l'évolution de la situation des Roms en Bessarabie aux 19e et 20e siècles, fruit de ses recherches de doctorat.
Lire la suite...

Séminaire avec Ugur Ümit Üngör

Expropriation et destruction : génocide et confiscation des biens arméniens en 1915

 

 Peu d'événements historiques suscitent autant de controverses que le génocide arménien. Le sujet a encore marqué l'actualité politique lorsque le Parlement français a adopté une loi réprimant la négation du génocide arménien avant son invalidation par le Conseil constitutionnel. Le CEGES a, pour sa part, souhaité se pencher sur cette question le mercredi 5 décembre2012 (14h.30).
Lire la suite...

Séminaire avec Laurent Thiery

La répression: un élément central de la stratégie politique d'Occupation dans les départements du Nord – Pas-de-Calais

 Le mercredi 21 novembre 2012 (14h.30), le CEGES a le plaisir d'accueillir Laurent Thiery. L'historien français qui a récemment soutenu sa thèse de doctorat à l'Université de Lille 3, viendra présenter ses recherches au cours d'un séminaire consacré à la répression allemande dans le Nord de la France durant la Seconde Guerre mondiale.
Lire la suite...

Séminaire avec Aline Sax

La vision du monde des collaborateurs flamands

 Le mercredi 17 octobre 2012, le CEGES accueillera Aline Sax, qui vient de soutenir sa thèse de doctorat en histoire. Cette historienne et auteure de livres pour la jeunesse originaire d'Anvers, présentera un exposé sur les motivations et la vision du monde des collaborateurs flamands pendant la Seconde Guerre mondiale. Lire la suite...

La rafle des 3 et 4 septembre 1942

Jules Coest (au centre), bourgmestre ff. de Bruxelles en 1942 (Photo CEGES).
Jules Coest (au centre), bourgmestre ff. de Bruxelles en 1942 (Photo CEGES).
Il y a 70 ans, 718 Juifs de Bruxelles étaient arrêtés en pleine nuit par l'occupant et des SS belges. Cette rafle de Bruxelles s'inscrivait dans le contexte des grandes rafles de l'été 1942. Sans la tenue d'un registre des Juifs ordonné par l'occupant à l'automne 1940, une mesure appliquée dans toutes les communes belges concernées, cette rafle n'aurait pas eu le même impact. Ces faits ont été rappelés hier par le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Freddy Thielemans (lire le texte complet du discours). Celui-ci a présenté ses excuses à la communauté juive au nom des autorités de la ville. Au-delà du devoir de mémoire, le bourgmestre a également annoncé qu'il allait confier une mission complémentaire au CEGES sur le cas bruxellois. Cette étude sera publiée et remise aux fonctionnaires de la Ville ainsi qu'aux écoles.

Commémoration des rafles d'août 1942

Lieven Saerens (© John Moussiaux).
Lieven Saerens (© John Moussiaux).

Ce mercredi 15 août 2012, il y avait exactement 70 ans que la police anversoise prêtait son concours à la première rafle de Juifs en Belgique. À l'occasion de cet anniversaire, une cérémonie a eu lieu à la maison communale d'Anvers, au cours de laquelle le texte d'une plaque commémorative rappelant ce drame a été présenté. Cette plaque sera prochainement apposée à la maison communale. Outre le bourgmestre Patrick Janssens et le président du Consistoire central israélite de Belgique, le baron Julien Klener, l'historien du CEGES Lieven Saerens a également pris la parole au cours de cette cérémonie. Le texte de son exposé (en néerlandais) peut être consulté ici.

 

Le collaborateur du CEGES Karel Strobbe pique une tête dans l’eau fraîche

 Les collaborateurs du CEGES ne sont décidemment pas seulement actifs sur le terrain scientifique. Karel Strobbe s'occupe dans l'institution du projet “Le Nord-Limbourg et la Seconde Guerre mondiale” et fournit en outre son appui aux secteurs Histoire publique et Activités académiques. Le 8 juillet, il a pris part à la Big Swim, la promenade à la nage autour de Gand. La Big Swim était un prolongement sportif gantois du Big Jump, une action européenne pendant laquelle des personnes plongeaient dans l'eau à différents endroits pour attirer l'attention sur la problématique de la qualité de l'eau.

 

Les Cahiers d'Histoire du Temps présent

Les Cahiers d'Histoire du Temps présent sont consacrés à l'histoire de Belgique au 20e siècle. Sans exclure d'autres approches, les CHTP privilégient l'histoire des deux guerres mondiales, l'histoire politique, l'histoire culturelle et les débats historiographiques. En tant que revue scientifique, les CHTP accordent également une place essentielle à l'image considérée comme un véritable support documentaire et non comme une simple illustration.

La revue publie des articles en français, en néerlandais et en anglais. Depuis 1996, elle paraît deux fois l'an et comprend 3 à 400 pages par numéro. Elle propose de temps à autre des numéros thématiques. Son comité de rédaction est composé de chercheurs du CEGES et de chercheurs extérieurs à l'institution. Chaque numéro comprend également une importante rubrique “Bibliothèque” où sont recensés des ouvrages scientifiques relatifs à l'histoire de Belgique.

La revue est membre de l'Association des Revues scientifiques et culturelles. Les articles sont résumés et répertoriés dans Historical Abstracts et America: History and Life.

    1   2   3   4   5   6   7   8