PDF Version imprimable Suggérer par mail

Le CegeSoma engage

Le CegeSoma engage un Import Manager pour le projet EHRI-II. 

Dans le cadre du projet européen EHRI (European Holocaust Research Infrastructure), le CegeSoma engage un Data Import Manager. La fonction nécessite un diplôme en Sciences humaines, mais également des compétences techniques et communicationnelles. La date limite de remise de candidature est le 5 juillet 2017. Vous trouverez toutes les informations sur la fonction et la procédure de recrutement dans la description ici.

 

NOUVEAU PROJET DE RECHERCHE – De la guerre à la paix : Bruxelles, 1918

 Au cours des prochains mois, le CegeSoma mènera des recherches sur la période troublée de la sortie de guerre. L'objectif est de retracer, à travers une exposition (Musée BELvue, 2018), comment la capitale a vécu les derniers mois de l'occupation allemande, le contexte difficile d'une libération à tout le moins singulière et la mise en œuvre de réformes politiques qui ont durablement façonné la démocratie belge ; le tout dans un contexte où le deuil et la joie coexistent et marquent la vie des habitants.

ARCHIVES – Projet UGESCO: Des métadonnées spatio-temporelles de qualité pour les collections numérisées

 Ce 1er avril, le CegeSoma a lancé, aux côtés d'une équipe pluridisciplinaire (UGent (informatique et géographie), ULB (techniques de la communication) et KUL (lettres)), le projet UGESCO (Upscaling the Geo-temporal Enrichment, exploration and exploitation of Scientific Collections) entièrement consacré à l'amélioration de la qualité des métadonnées spatio-temporelles des collections "Images & Sons" numérisées.

Un nouveau directeur à la tête du CegeSoma

 Ce 1er mai 2017, Nico Wouters a pris ses nouvelles fonctions en tant que responsable du CegeSoma (la 4e Direction opérationnelle des Archives de l'État). Sa nomination met fin à la longue période de transition qui a compté deux directeurs temporaires. C'est donc le début d'une nouvelle période au cours de laquelle le CegeSoma va pouvoir pleinement développer, au sein des Archives de l'État, ses missions en tant que centre d'expertise en histoire publique, en recherche et en valorisation autour de l'histoire des deux guerres mondiales et des conflits du 20e siècle.
Lire la suite...

ARCHIVES - Rejoignez notre équipe de bénévoles !

 Vous êtes retraité et passionné par l'histoire de la Belgique ? Vous êtes encore étudiant ou fraîchement diplômé et recherchez une expérience valorisable sur votre CV ? Vous avez l'âme d'un bénévole ? Le CegeSoma vous invite à rejoindre son équipe de bénévoles et vous offre l'opportunité de vous plonger dans des fonds d'archives encore souvent fermés à la recherche et à renforcer vos compétences en archivistique. Prenez contact ! cegesoma@cegesoma.be ou 02/556 92 11.

 

NOUVELLE RECHERCHE - Les meurtres de la Libération et la justice belge : le cas de Bruxelles (1944-1945)

 En ce début d'année, l'historienne Jan Julia Zurné entame au CegeSoma une recherche centrée sur les réactions de la Justice belge face à la violence commise lors de la Libération par des résistants à l'égard de (présumés) collaborateurs. Il s'agira pour la chercheuse de cerner comment la Justice tenta de maintenir ou restaurer l'ordre public durant cette période troublée où des groupes de résistance semblaient disposer de davantage de légitimité que la police et le système judiciaire.

À PARAÎTRE – Un guide clair et accessible des sources pour l’étude de la répression

 À ce jour, pour un profane, trouver son chemin à travers les archives de la répression n'est pas une sinécure. Le 18 mai prochain sortira de presse à l'initiative de l'U Gent, de l'ULB, des Archives de l'État et du CegeSoma, un guide qui inventorie toutes les archives utiles à l'étude de la répression de la collaboration, détaille toutes les informations qu'elles renferment et explique comment les utiliser au mieux.

 

Revue belge d’Histoire contemporaine – 14-18 au cœur de la rubrique ‘Débats’

  

Le nouveau numéro double de la RBHC vient de paraître. Au sommaire, six articles aux thématiques variées ainsi qu'une rubrique 'débats' qui, à mi-terme du processus commémoratif 14-18, propose de porter un regard critique sur le phénomène commémoratif d'une part, et sur les nouveaux champs de recherche et de diffusion du savoir concernant la Première Guerre mondiale, de l'autre.

Pour commander (50€ - frais de port non inclus), rendez-vous sur le site de la revue: www.journalbelgianhistory.be

    1   2