BELGIUM WWII – Une plateforme virtuelle sur la Seconde Guerre mondiale

À l'heure où la toile recèle quantité de fake news, d'informations low cost et d'alternative facts, il est plus important que jamais de proposer une information de qualité sur des faits sensibles du passé tels que la Seconde Guerre mondiale, appréhendée dans le contexte belge. C'est cette préoccupation qui a guidé les initiateurs du projet Belgium WWII. Cette plateforme virtuelle sera en ligne dès la fin du mois de septembre 2017.

Levons déjà un coin de voile du projet sur les premiers thèmes développés. 


Collaboration, répression et justice en temps de guerre

 Aujourd'hui, le réflexe Internet est omniprésent dès lors qu'il s'agit de trouver une réponse aux questions immédiates. C'est donc tout naturellement via les outils numériques que ce projet, financé par la Politique scientifique fédérale, entend offrir une information de qualité sur le passé de la Belgique en guerre. Le site sera mis en ligne fin septembre 2017. Son contenu sera multilingue (français/néerlandais et, partiellement, en allemand).

 

À ce stade, il se concentre sur deux thèmes principaux : 

À l'avenir, Belgium WWII proposera d'autres thématiques : la résistance, la vie quotidienne en temps de guerre, les persécutions, etc.

 

Le jeune résistant bruxellois Henri Malfait, dont le destin de guerre est présenté sur le site web, à son retour chez lui après sa détention au camp de concentration de Buchenwald. Archives de la famille Malfait.
Le jeune résistant bruxellois Henri Malfait, dont le destin de guerre est présenté sur le site web, à son retour chez lui après sa détention au camp de concentration de Buchenwald. Archives de la famille Malfait.
Digital Storytelling

Belgium WWII présente l'histoire de la guerre sous différents formats, destinés à différents publics cibles. La rubrique « destins de guerre » se propose d'évoquer le vécu de tout un chacun. En quoi la guerre a-t-elle bouleversé la vie de millions d'anonymes et de personnalités plus connues ? Des photos, des lettres et des sources audiovisuelles donneront vie à ces itinéraires. Grâce à cette approche individualisée, le visiteur sera plongé au cœur de l'histoire, au cœur de notre passé.


Encyclopédie digitaleÀ travers ces destins de guerre, le visiteur pourra avoir accès à une « encyclopédie digitale ». Les textes y sont écrits par des historiens spécialistes du sujet. Des images d'archives, des interviews avec les auteurs, des photos, des graphiques, des schémas, une bibliographie et des liens internet illustrent chacun des articles. Belgium WWII s'assigne pour objectif de répondre en ligne aux besoins d'une information concise et fiable destinée au grand public, aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs, mais aussi aux historiens professionnels et amateurs ainsi qu'aux journalistes.


Pour le CegeSoma, rendre accessibles les résultats de recherches académiques est un prolongement naturel de sa mission d'histoire publique. L'objectif est de faire de Belgium WWII la référence en ligne sur le passé de la Belgique en guerre.

 

 

En savoir plus ?Suivez dès à présent le projet via le hashtag #BELGIUMWWII, la page Facebook et le site du CegeSoma.

Réalisation : Margot Brulard et Tamar Cachet


Coordination : Chantal Kesteloot


Comité d'accompagnement : Sébastien Dubois (Archives de l'Etat), Bruno De Wever (UGent), Koen Aerts (UGent), Xavier Rousseaux (UCL), Jonas Campion (UCL) et Christoph Brull (ULg).

 

Découvrez ici ce que le projet signifie pour chacun d'entre eux.

 

12 / 4 / 2017 

 

 

  Retour