Séminaire “L’autre Allemagne”. Immigration de réfugiés allemands en Belgique de 1933 à 1940

Le lundi 6 décembre 2010, le CEGES organise en ses murs un séminaire dont le but est de fournir les bases historiques et méthodologiques en vue de l'établissement, par un groupe de volontaires allemands et d'étudiants belges, de parcours biographiques d'Allemands réfugiés en Belgique entre 1933 et 1940. La recherche à réaliser aura aussi pour objectif de retracer l'immigration de l'Allemagne vers la Belgique pendant cette période. Pour de plus amples détails sur cette activité en anglais, accessible uniquement sur invitation, cliquez ici.

 

Séminaire avec Els Witte et Harry Van Velthoven

Strijden om taal. De Belgische taalkwestie in historisch perspectief

Le mercredi 24 novembre 2010 (14h.30), Els Witte et Harry Van Velthoven viendront présenter leur dernier ouvrage Strijden om taal. De Belgische taalkwestie in historisch perspectief. Ils y resituent la problématique linguistique dans son contexte historique.

 

Dans nombre de pays, la politique linguistique a posé problème et ce surtout lorsque se côtoient des communautés linguistiques perçues comme de valeur inégale. En ce domaine, la Belgique ne constitue donc certainement pas un exemple unique mais, au contraire, un cas très intéressant. On y a expérimenté successivement, avec des succès divers et variés, plusieurs modèles. Il en résulte une législation linguistique complexe et originale que seuls quelques journalistes spécialisés et un certain nombre d'hommes politiques et politologues semblent encore comprendre.


Dans le contexte de la transformation de l'État unitaire et francophone des origines en un État fédéral et demain peut-être confédéral comprenant des régions et des communautés fortes, les stratégies linguistiques continuent d'occuper une place dominante alors que l'internationalisation et l'européanisation élargissent à leur tour le contexte.

 

Els Witte est professeure émérite et ancienne rectrice de la VUB. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages de référence sur la politique belge aux 19e et 20e siècles. Elle préside actuellement le Vlaams Instituut voor Geschiedenis.
Harry Van Velthoven est professeur émérite de la Hogeschool Gent. Il a publié sur le Mouvement wallon et le Mouvement flamand, la problématique bruxelloise, le libéralisme et les mouvements sociaux.

 

Comme à l'accoutumée, ce séminaire se déroulera à 14 h 30 dans la salle de conférence du CEGES. L'accès est libre.

Séminaire avec Avi Shlaim

Israel: The Strategy of the Iron Wall Revisited

Le mercredi 1er décembre 2010 (14 h. 30), nous accueillerons le profeseur Avi Shlaim qui enseigne les relations internationales à Université d'Oxford. Son séminaire nous plongera au coeur du conflit israélo-palestinien. Il y exposera comment la stratégie israélienne, largement conçue sur base de préceptes militaires, n'a pas permis la mise en place d'un processus de paix durable accepté par tous. Les conflits avec les Palestiniens et le monde arabe demeurent une zone d'ombre dans l'histoire d'Israël.

 

Né à Bagdad, Avi Shlaim a grandi en Israël, a étudié l'histoire à l'Université de Cambridge et les relations internationales à la London School of Economics. Autorité scientifique écoutée en Grande-Bretagne, il est notamment l'auteur de The United States and the Berlin Blockade, 1948-49: A Study in Crisis-Decision Making (1983), The Politics of Partition (1990 and 1998), War and Peace in the Middle East: A Concise History (1995), The Iron Wall: Israel and the Arab World (2000) et Israel and Palestine: Reappraisals, Revisions, Refutations (2009).

 

Comme à l'accoutumée, ce séminaire se déroulera à 14 h.30 dans la salle de conférence du CEGES. L'accès est libre.

 

Séminaire avec Jan Velaers

Het 'actieve' koningschap van Albert I 1909-1934

Le vendredi 5 novembre 2010 (14h.30), le professeur Jan Velaers (Universiteit Antwerpen) présentera un séminaire consacré à Albert Ier. Il y évoquera les 25 ans de règne du troisième roi des Belges au cours desquelles le souverain a œuvré pour un élargissement de la base politique des institutions.

 

Cette attitude a donné lieu à des frictions avec la majorité conservatrice dominante. Il n'y a pas eu d'année sans crise. Outre les clivages politiques, ont été aussi l'objet de crispations le contexte de guerre où le roi s'est nettement porté à l'avant-plan, la reconstruction du pays, les problèmes sociaux, la crise financière des années vingt, la crise économique des années trente, les tensions internationales croissantes et, durant l'ensemble de la période, les conflits entre Flamands et francophones. Drapé du prestige de Roi-Chevalier, Albert Ier apparaît comme l'élément stabilisateur du système. Jan Velaers est l'auteur de Van Arbitragehof tot Grondwettelijk Hof en De beperkingen van de vrijheid van meningsuiting. En 1994, il a publié avec Herman Van Goethem, le volumineux ouvrage Leopold III. De Koning, het Land, de Oorlog et, en 2009, Albert I, Koning in tijden van oorlog en crisis 1909- 1934.

 

Comme à l'accoutumée, ce séminaire se déroulera à 14 h 30 dans la salle de conférence du CEGES. L'accès est libre.

Séminaire avec Thierry Rozenblum

Une cité si ardente ? Liège et ses Juifs. 1940-1944

Le mercredi 13 octobre 2010, nous avons le plaisir d'accueillir Thierry Rozenblum, auteur de Une cité si ardente... Les Juifs de Liège sous l'Occupation (1940-1944). Dans la foulée des conclusions de La Belgique docile, Thierry Rozenblum s'est longuement intéressé au rôle des administrations locales du Grand Liège. En effet, la vision qui a longtemps prévalu ne prenait en considération que le rôle des autorités d'occupation et des collaborateurs belges, négligeant le cadre légal, le contexte local sans oublier le rôle de l'Association des Juifs en Belgique (AJB). C'est pour pallier à cette lacune que l'auteur a largement investi les archives locales.

 

Chercheur libre, Thierry Rozenblum est membre actif de l'Association "La Mémoire de Dannes-Camiers" et l'auteur de plusieurs articles sur la communauté juive à Liège durant la Seconde Guerre mondiale.

Ce séminaire sera animé par Alain Colignon, historien au CEGES et spécialiste de l'histoire de la Cité ardente.


Comme à l'accoutumée, il se déroulera à 14 h 30 dans la salle de conférence du CEGES. L'accès est libre.



 

Paysage en fragments. Mémoires de la Seconde Guerre mondiale en Belgique, 1945-2010

Cette journée d'étude organisée par le CEGES le 29 octobre 2010 – pour le programme précis, cliquez ici – tentera de (re)nouer le dialogue entre deux approches divergentes. La mémoire de la Seconde Guerre mondiale a en effet jusqu'à présent surtout été étudiée à travers deux perspectives parallèles, l'une culturelle, l'autre politique. Alors que l'attention des historiens s'est longtemps focalisée sur 'l'instrumentalisation' politique de la mémoire de guerre, on a vu naître ces dernières années un intérêt croissant pour les pratiques concrètes qui ont donné corps à cette mémoire. L'attention s'est partiellement déplacée des récits vers les rituels, ainsi que vers les lieux de mémoire. Force est pourtant de constater qu'avec ce déplacement, les significations politiques comme les conflits idéologiques ont trop souvent été perdus de vue.
Lire la suite...

Film et présentation d'ouvrage au menu des activités automnales des Amis du CEGES

Le 13 décembre 2010, l'asbl "Les Amis du Ceges" organise en collaboration avec la Cinematek la projection du film d'André Delvaux, Femme entre chien et loup. Adolphe Nysenholc, spécialiste d'André Delvaux, introduira le film et Fabrice Maerten, historien au CEGES, animera le débat qui s'ensuivra.

Pour de plus amples informations sur ces activités, cliquez ici.

 

Henri Storck: art, politique et bouts de ficelle

A l'occasion de la sortie de l'ouvrage Henri Storck, le cinéma belge et l'Occupation (Éditions de l'Université de Bruxelles, 2010), l'auteur, Bruno Benvindo, présentera ce mercredi 8 septembre à 20h à la CINEMATEK une projection intitulée Henri Storck : art, politique et bouts de ficelle. Henri Storck, le « père du cinéma belge » à qui l'on doit le bouleversant Misère au Borinage, a-t-il collaboré sous l'Occupation ? La polémique agita les médias francophones du pays au cours de l'été 2006. Bruno Benvindo, historien au CEGES-SOMA, reviendra sur ce cas supposé de collaboration et sur les paradoxes d'une œuvre. Les courts métrages présentés au cours de cette séance éclaireront les rapports ambigus qui unissent idéologie et conditions de production dans le cinéma belge du XXe siècle.
Lire la suite...
    1   2   3   4   5   6   7