Historique du Centre Du Centre de Recherches et d'Etudes historiques de la Seconde Guerre mondiale (CREHSGM) au Centre d'Etudes et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines (CEGESOMA)
Photo du Résidence Palace
Le Ceges était installé au Résidence Palace de 1993 à 2004.
 

C'est le 13 décembre 1967 que le Centre de Recherches et d'Etudes historiques de la Seconde Guerre mondiale (CREHSGM) a vu le jour dans le but de "prendre toutes les mesures nécessaires en vue de recenser, sauvegarder et dépouiller les documents ou archives se rapportant à la Seconde Guerre mondiale en Belgique, à ses antécédents et préliminaires ainsi qu'à ses conséquences" (Moniteur belge, 10 février 1968, n° 29, p. 1259-1261). À ses origines, le Centre apparaît dans le giron des Archives Générales du Royaume et est placé sous la tutelle du département de l'Education nationale.

 

Photo de José Gotovitch
José Gotovitch au moment de la parution de l'An 40, en 1971.
En 1969, une équipe de six chercheurs se met en place et lance des travaux pionniers sur l'histoire de la Seconde Guerre mondiale. C'est ainsi qu'en 1971, José Gotovitch publie, en collaboration avec Jules Gérard-Libois, l'ouvrage de référence L'An 40. Depuis cette époque, Le Centre fait partie du Comité International d'Histoire de la Deuxième Guerre mondiale.

 

Parallèlement à ces recherches, le Centre se consacre à la collecte systématique d'importants fonds d'archives sur la période 1939-1945 et à la constitution d'une riche bibliothèque qui élargit progressivement ses thématiques. En outre, sa photothèque fut dès le départ une des plus riches d'Europe pour ce qui a trait au second conflit mondial. Elle aussi s'est largement étendue ces dernières années. Enfin, la numérisation des collections, débutée dans les années 1990 par les photographies, s'est accélérée dans les années 2000.

 

S'ouvrant sur l'extérieur, le Centre organise des séminaires mensuels depuis les années 1980, et des colloques internationaux à partir de 1990. Il est, par ailleurs, à l'initiative d'un nombre grandissant de projets de recherche.

 

Depuis le 10 janvier 1997, le Centre a changé d'appellation et est devenu le CEGES, Centre d'Études et de Documentation Guerre et Sociétés contemporaines. La perspective s'élargit à l'histoire du XXe siècle (voir Mission). En septembre 2011, le secteur Histoire publique est ajouté aux secteurs Documentation et Activités académiques pour mieux transmettre l'expertise acquise au grand public. Enfin, l'importance croissante de la technologie numérique pousse à créer le secteur Digitalisation en janvier 2016.

Appelé aujourd'hui CegeSoma, le Centre est intégré depuis le 1er janvier 2016 aux Archives de l'Etat en Belgique, dont il forme la quatrième Direction opérationnelle (DO4).

Le Centre comprend actuellement une quarantaine de personnes dont un cadre scientifique permanent comprenant sept collaborateurs scientifiques, un informaticien et le chef de la direction opérationnelle.

 

 
Salle de lecture Place de Louvain
La salle de lecture de la Place de Louvain, dans les années 1980.
 
Salle de lecture Square de l'Aviation
L'actuelle salle de lecture au Square de l'Aviation.
 
Hall Square de l'Aviation
Le hall du bâtiment du square de l'Aviation où est installé aujourd'hui le Centre.