Home » Event » EHRI : d’importantes étapes vers une infrastructure de recherche permanente

EHRI : d’importantes étapes vers une infrastructure de recherche permanente

Copyrights Mark Nauwen

En septembre dernier, le projet EHRI-PP, dont les Archives de l’Etat/CegeSoma sont partenaires, organisait une deuxième réunion rassemblant l’ensemble de ses partenaires. Alors que la première réunion de février avait encore pu se tenir en présentiel à Munich, cela n’a plus été le cas.  En raison de la crise sanitaire, celle-ci s’est tenue de manière virtuelle.

Des membres du consortium EHRI en conférence Zoom

Mais septembre 2020 a également été un mois important pour EHRI pour d’autres raisons: le projet EHRI-3 a été lancé. Il s'étend sur une période de 4 ans et permettra au réseau de se développer davantage en termes de contenu. La réunion générale où tous les partenaires du réseau EHRI-PP sont représentés, a pris deux décisions importantes préparées par le groupe de travail 2 dont les Archives de l'Etat/CegeSoma sont responsables : le choix du siège de la future infrastructure permanente de recherche et sa forme juridique.

Un ERIC

Une infrastructure de recherche permanente doit être dotée d’une personnalité juridique pour pouvoir fonctionner en tant qu’entité distincte. Pour ce faire, il existe plusieurs possibilités. Le groupe de travail 2 a analysé les différents cadres juridiques qui pouvaient convenir à la mise en place d’EHRI en tant qu'infrastructure de recherche permanente dotée d’une personnalité juridique. L'objectif de cette étude était d'identifier les formes juridiques pertinentes qui existent aux niveaux international, européen et national et d’en peser les avantages et les inconvénients. Les formes juridiques adoptées par d'autres infrastructures de recherche européennes, principalement dans le domaine des sciences sociales et humaines, ont également été intégrées dans l'analyse. Cela a permis d'identifier et d'analyser les différentes options sous l'angle des besoins et objectifs juridiques d’EHRI en tant que future infrastructure de recherche dotée d’une personnalité juridique.

Sur base de cette analyse, le groupe de travail 2 a recommandé d'opter pour un ERIC (European Research Infrastructure Consortium). Comparé à d’autres formes de personnalités juridiques telles les associations internationales sans but lucratif (aisbl), il offre un certain nombre d'avantages. Il est en outre spécifiquement adapté aux besoins d'une infrastructure de recherche européenne telle qu’EHRI ambitionne de devenir. L’ensemble des partenaires se sont rangés à cet avis.

Le siège central aux Pays-Bas

Les partenaires d’EHRI PP ont également soutenu la proposition de choisir les Pays-Bas comme siège central de la future infrastructure de recherche. Il s’agit d’un choix logique : le NIOD Institute for War, Holocaust and Genocide Studies à Amsterdam coordonne avec succès le projet EHRI depuis 2010. Les partenaires d’EHRI-PP soutiennent l'ambition du NIOD d'assurer la continuité de la future organisation EHRI en fixant son siège central aux Pays-Bas.

EHRI-3

Comme vous avez déjà pu le lire dans notre Newsletter de mars, la Commission européenne a accordé un nouveau financement à EHRI ("EHRI-3"). Outre Kazerne Dossin, les Archives de l'État/CegeSoma sont le partenaire belge d’EHRI-3

Le 16 septembre 2020, EHRI-3 était officiellement lancé, mais de façon virtuelle compte tenu des circonstances. Ce financement permet à EHRI d'élargir encore son contenu en intégrant de nouvelles sources liées à l'Holocauste, y compris celles de petites institutions et, de poursuivre et d'étendre le programme de bourses 'Conny Kristel'. Ce programme encourage la recherche internationale en permettant à de jeunes chercheurs effectuant des recherches sur l'Holocauste de mener des prospections archivistiques dans différents pays. Entretemps, EHRI a soufflé ses dix premières bougies : à cette occasion, Haim Gertner (Yad Vashem), un "vétéran du projet", a donné une conférence sur le rôle, l'importance et les réalisations d'EHRI.

Le fait de se réunir virtuellement constitue une alternative valable pour assurer le suivi des projets internationaux durant cette période de crise sanitaire. Néanmoins, manquent les moments informels des réunions en présentiel, où les membres de l’équipe, anciens et nouveaux, peuvent se rencontrer. Nous espérons que dans une de nos prochaines Newsletters, nous pourrons vous faire rapport d’une réunion en présentiel !

(Illustration : Lettre issue des archives du Devisenschutzkommando, relative à la persécution des Juifs. Le portail EHRI aide les chercheurs internationaux à effectuer leurs recherches dans les archives de l'Holocauste dans différents pays, droits d'auteur CegeSoma/Archives de l'Etat).