Home » News » Belgium WWII: du neuf sur notre blog, du neuf sur notre site….

Belgium WWII: du neuf sur notre blog, du neuf sur notre site….

Lancé en septembre 2017, notre site www.belgiumwwii.be poursuit sa mission : mettre à la portée du plus grand nombre des connaissances fiables présentées de manière claire et accessible. Message reçu puisqu'en novembre 2019 encore vous avez été plus de 14.000 à visiter le site !
Les contributions sont écrites par des historiens issus de l’ensemble des universités, spécialistes des thématiques traitées.  Pour rappel, toutes les contributions historiques proposées  sur le site sont proposées en français et en néerlandais. Elles font l’objet d’une évaluation par d’autres historiens avant leur mise en ligne. Les articles publiés sur le blog, eux, ne sont pas traduits. Ils n’engagent que la responsabilité de leur auteur. Mais ils se veulent un appel au débat. N’hésitez donc pas à réagir !

Aux contributions initiales consacrées essentiellement à la collaboration et à la répression d’une part et à l’exercice de la justice d’autre part se sont peu à peu ajoutés d’autres contributions liées à l’histoire de la résistance mais aussi à certains enjeux militaires. D’autres suivront en 2020.  Parmi, les contributions récemment mises en ligne, épinglons celles consacrées à la bataille des Ardennes d’Alain Colignon, aux Brigades d’Irlande, aux plans militaires ; ces deux dernières émanant du professeur Jean-Michel Sterkendries. Dans quelques jours, une contribution de Dirk Luyten nous rappellera les enjeux essentiels du Pacte social adopté en décembre 1944.

Mais, depuis septembre 2018, le site propose également un blog. L’objectif est d’y faire écho à certains débats relatifs à l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.  Trente-neuf contributions sont désormais en ligne. En cliquant sur l’onglet « blog », elles vous apparaîtront dans l’ordre chronologique inversé, de la plus récente à la plus anciennes . L’historienne Babette Weyns a proposé plusieurs articles en écho à la série « Kinderen van het Verzet ».  Nico Wouters propose des réflexions  stimulantes sur le rôle sociétal des historiens ou encore sur l’éducation à la mémoire ou la place des émotions en histoire. Florence Rasmont revient sur une thématique qui a connu des développements récents dans les médias : l’historiographie francophone et l’engagement de Wallons sur le front de l’Est. Il est également question des nouvelles salles du Musée de l’Armée (Wannes Devos) ou encore de la mémoire de la résistance en Belgique francophone (Chantal Kesteloot).

Bref, un site vivant et en constante évolution. Si vous souhaitez rester informé des dernières contributions mises en ligne, n’hésitez pas à suivre la page Facebook du CegeSoma.

Chantal Kesteloot