résistance Braine le Comte

La résistance (1940-1945)

1. Les principaux fonds d'archives conservés au CegeSoma et ailleurs :

La résistance pendant la Seconde Guerre mondiale a donné naissance, après le conflit, à divers statuts de reconnaissance nationale, générant des centaines de milliers de dossiers personnels.

Le statut de résistant armé

  • Les dossiers personnels officiels de tous les résistants armés sont conservés aux Archives générales du Royaume. Contact : archives.generales@arch.be - 02/513.76.80.
  • Les grandes organisations de résistance armée ont constitué leurs propres dossiers personnels.
    • Ceux de l’Armée secrète, du Mouvement national belge et de l’Armée de la Libération sont conservés au Service général du Renseignement et de la Sécurité. Section Archives de la Défense (quartier Reine Elisabeth, bloc 15, rue d’Evere, 1 à 1140 Evere). Contact : Eva Muys (eva.muys@mil.be ou info.ca@mil.be).
    • Ceux du Front de l’indépendance sont conservés au musée de la Résistance de Belgique (rue Van Lint, 14 à 1070 Anderlecht). Contact : Samuel Pauwels (spauwels@anderlecht.brussels).
    • Ceux des Affranchis, des Insoumis, du Groupe G, de la Kempisch Legioen, de L. 100, du Mouvement national royaliste (MNR), de Nola, de l’Organisation militaire belge de résistance, du Service D et de la Witte Brigade sont conservés au CegeSoma (voir notre catalogue en ligne Pallas).

Les statuts de prisonnier politique, résistant civil et résistant par la presse clandestine.

  • Les dossiers personnels des prisonniers politiques, des résistants civils et des résistants par la presse clandestine sont conservés par le Service Archives des Victimes de la Guerre, structure qui partage le bâtiment du CegeSoma (square de l’Aviation, 31 à 1070 Bruxelles). Contact: Alexandra Matagne (alexandra.matagne@arch.be) ou Gert De Prins (gert.deprins@arch.be).

Le statut d'agent de renseignement et d'action.

  • Les dossiers personnels des agents de renseignement et d’action sont conservés par le CegeSoma. Pour les consulter, il est nécessaire d’obtenir au préalable l’autorisation de la Sûreté de l’Etat, à solliciter auprès du conseiller général Robin Libert (robin.libert@vsse.be).

Enfin, la bibliothèque et les archives (papier + images et sons) du CegeSoma regorgent d’informations permettant de contextualiser l’action des résistants. Une exploration de notre catalogue en ligne Pallas permet en outre d’obtenir des informations complémentaires sur un certain nombre de résistants.

2. Où trouver des informations complémentaires ?

Si vous comptez vous rendre dans notre salle de lecture, n'oubliez pas de bien préparer votre visite.
Si vous avez besoin d'informations complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter par mail : info-cegesoma@arch.be