Home » News » Nouvelle moisson de publications des chercheurs associés du CegeSoma

Nouvelle moisson de publications des chercheurs associés du CegeSoma

Trois chercheurs associés du CegeSoma viennent de publier de nouveaux ouvrages et un quatrième présente la traduction en français d'un ouvrage publié en 2018.

  L'ouvrage de Frank Seberechts, 'Vechten voor de vrede' nous renvoie à la libération d'Anvers en septembre 1944. Une libération qui n'est pas synonyme de paix,  car non seulement la ville et le port ne seront  pas directement libérés et seront encore bombardés par des V1 et des V2, mais il faudra également gérer le sort des collaborateurs, accueillir le retour des prisonniers de guerre, des prisonniers politiques, des travailleurs obligatoires, etc …Une libération teintée de joie, de doute et de tristesse. Frank Seberechts, 'Vechten voor de vrede', Antwerpen, Polis, 2019, 296 p.

 

 

  Marc Verschooris, retrace dans son ouvrage, 'De papegaai is niet dood. Geheime agenten Albert Deweer, Albert Mélot en Albert Wouters - Gent 1944' l'histoire, aux rebondissements parfois dramatiques, de trois agents secrets durant la Seconde Guerre mondiale. Un récit basé sur de nombreux documents d'archives et des photographies inexploités jusqu'à ce jour. Marc Verschooris, 'De papegaai is niet dood. Geheime agenten Albert Deweer, Albert Mélot en Albert Wouters - Gent 1944', AE Gorredijk, Sterck & De Vreese, 2019, 272 p.

 

 

  La dernière publication de Gerlinda Swillen 'Der Zweite Weltkrieg ist unsere Wieg. Eine ostbelgische Geschicht (mit Zeitzeugenberichten von Wehrmachts- und GI-Kriegskindern)', est basée sur des témoignages et relate l'histoire d'une génération cachée et oubliée d'enfants nés de relations entre des femmes belges et des soldats de la Wehrmacht allemande et, à partir de 1944, des GI's. L'existence de ces enfants de la guerre et leurs souffrances non traitées sont restées pendant des années taboues. Les conflits récents et actuels montrent cependant que ce sujet est toujours bien d'actualité … Gerlinda Swillen, 'Der Zweite Weltkrieg ist unsere Wieg. Eine ostbelgische Geschicht' (mit Zeitzeugenberichten von Wehrmachts- und GI-Kriegskindern), Eupen, Grenz-Echo Verlag, 2019, 280 p.

 

  L'ouvrage de Paul De Jongh, 'Résistance sans frontières. Enquête sur les groupes d'espionnage et les lignes d'évasion (1940-1943)' est la traduction en français de 'Grenzeloos verzet.  Over spionerende monniken, ontsnappingslijnen en het Hannibalspiel (1940-1943)' paru en 2018. Paul De Jongh traite de la résistance de chaque côté de la frontière belgo-néerlandaise durant la Seconde Guerre mondiale. En suivant le parcours de deux moines de l'abbaye du Val-Dieu, exécutés en 1943 avec d'autres membres de la résistance, il retrace de façon précise l'histoire des groupes d'espionnage et des lignes d'évasion de la région. Un récit qui met en lumière le rôle joué par l'Église et par l'abbaye en particulier, mais aussi par les familles des deux ecclésiastiques. Paul De Jongh, 'Résistance sans frontières. Enquête sur les groupes d'espionnage et les lignes d'évasion (1940-1943)', Waterloo, La Renaissance du Livre, 366 p.