Home » Project » Un nouveau projet de recherche : Le gouvernement provincial du Limbourg pendant la Seconde Guerre mondiale

Un nouveau projet de recherche : Le gouvernement provincial du Limbourg pendant la Seconde Guerre mondiale

Gerard Romsee, gouverneur de la Province du Limburg (1940), secretaire-général des Affaires intérieures (1941-1944), 1942-1943 - Photo n° 32716, droits réservésn rechten.

L'action de Cathy Berx, gouverneure d'Anvers, pour freiner la propagation du coronavirus a donné une plus grande visibilité au niveau du pouvoir provincial pour les citoyens qui, en temps normal, ne sont guère en contact étroit avec lui. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les instances provinciales ont également joué un rôle plus important dans la vie quotidienne de la population. Les provinces, par exemple, étaient au centre du système de rationnement et devaient contribuer à protéger les habitants contre les raids aériens.
Curieusement, jusqu’à présent, peu de recherches ont été consacrées au niveau provincial pendant la Seconde Guerre mondiale. Il faut donc se féliciter que la province du Limbourg ait pris l'initiative de faire effectuer des recherches sur l'histoire de l’institution provinciale pendant la Seconde Guerre mondiale. Après appel d'offres, ces recherches ont été confiées aux Archives de l’Etat/CegeSoma.

Inventaire des archives et recherche historique

La mission se compose de deux volets. Le premier consiste à compléter et à remanier un inventaire existant relatif aux archives du gouvernement provincial portant sur la Seconde Guerre mondiale.
La seconde partie de la mission est consacrée à la recherche historique relative au rôle de l’administration provinciale pendant l'occupation. Elle doit donner lieu à une publication illustrée destinée au grand public. Elle portera non seulement sur le fonctionnement de l'administration provinciale, mais aussi sur son impact auprès de la population. Dès lors, les nouvelles tâches provinciales sur le plan socio-économique, dans le domaine du ravitaillement par exemple, y occuperont une place centrale.
Les perspectives de la recherche sont d’ores et déjà prometteuses : la prospection archivistique a montré qu’à côté des sources habituelles de type administratif et formel (ordres de service, règlements, directives internes, formulaires...), il y a suffisamment de matériel disponible qui permet d’envisager une perspective bottom-up (plaintes des citoyens, rapports des inspecteurs sur toutes sortes d'infractions aux règlements). Comme le projet s'étendra sur dix mois, les résultats seront plutôt de nature exploratoire et l'histoire de l'administration provinciale ne pourra pas être examinée sous tous ses aspects. Ce sera néanmoins l’occasion de se faire une meilleure idée du rôle de l'administration provinciale sous l'Occupation.

Aline Thomas, titulaire d'une maîtrise en histoire et langue et littérature néerlandaise et allemande (UGent), est chargée de la recherche. Elle a précédemment travaillé dans l’équipe de Geheugen Collectief.