Anne-Catherine Pardon

Anne-Catherine Pardon

 

Anne-Catherine Pardon est associée à l’Evangelische Theologische Faculteit de Leuven en tant que doctorante. Dans le cadre de sa thèse de maîtrise en Théologie et en Sciences religieuses (ETF, Leuven), elle a enquêté sur l'antisémitisme dans l'œuvre du théologien allemand Gerhard Kittel (1888-1948). Sa thèse de maîtrise en Langues et Littérature (VUB, Bruxelles) portait sur l'usage discriminatoire de la langue dans les propos du fasciste italien Telesio Interlandi (18941965) pour la revue "La Difesa della Razza". Dans sa recherche actuelle, elle identifie l'idéologie de Gerhard Kittel sur base d'une analyse de discours et l'évalue dans le contexte (nazi) de l'époque.