Uitzendingen Maurice De Wilde : VRT

Les émissions de la BRT sur la collaboration et la résistance

  • Accès et consultation : Les transcriptions des interviews réalisées dans le cadre des émissions de la BRT sur la collaboration et la résistance sont temporairement indisponibles car en cours de numérisation.
  • Reproduction : Les transcriptions des interviews réalisées dans le cadre des émissions de la BRT sur la collaboration et la résistance ne peuvent temporairement pas être reproduites. Les émissions TV peuvent être reproduites sur demande à la VRT.
  • Instruments de recherche : 1) Catalogue des rushs    2) Liste des transcriptions des interviews  (Cote AA 1825)

Description du fonds :

Collection de recherche sur la Belgique pendant la Deuxième Guerre mondiale rassemblée par les émissions de TV de la BRT et archives de l'unité de production

En 1982, le journaliste de la BRT (actuellement VRT) Maurice De Wilde présente sa première émission historique sur la collaboration en Belgique entre 1940 et 1945 : De Nieuwe Orde  (L’Ordre Nouveau). Cette émission s’inscrit dans le cadre d’une vision de vulgarisation historique lancée par la chaine publique néerlandophone entre 1973 et 1991 avec la diffusion d’une grande série de documentaires (120 épisodes au total) sur la Seconde Guerre mondiale initiés par la cellule Productiekern Wereldoorlog II (Noyau de production Seconde Guerre mondiale).

De Nieuwe Orde fut diffusé en 18 épisodes entre février 1982 et avril 1983. Avec ses méthodes de journaliste d’investigation, De Wilde a interrogé plus de 300 personnes, parmi lesquelles bon nombre de collaborateurs comme Léon Degrelle ou Jef van de Wiele. Le fait de donner la parole à ce type de personnages, et la façon sans-concession de mener les interviews, ont fait à la fois la polémique et le succès du programme. De Wilde n’hésitait pas en effet à bousculer ses interlocuteurs. Le journaliste menait de long entretiens, hors-caméra, lors desquels ses témoins se confiaient plus aisément. De Nieuwe Orde a fait couler beaucoup d’encre pour ses sujets, n’ayant pas peur d’aborder des thématiques taboues, comme par exemple le rôle du roi Léopold III durant le conflit.

De Wilde a réalisé par la suite d’autres émissions traitant de la Seconde Guerre mondiale. Le travail de documentation qu’il a mené, ainsi que la mise en avant de sujets historiques souvent tus, lui valurent une grande reconnaissance et de nombreux prix télévisuels.

La Résistance est aussi mise à l’honneur par la BRT. Elle l’est une première fois en 1984 dans une série dirigée par Paul Louyet qui se penche essentiellement sur les lignes d’évasion et les services de renseignements, puis une seconde fois en 1987-1989 dans une autre série supervisée cette fois par Herman Van de Vijver et intitulée elle aussi Het Verzet. Cette dernière se décline en quinze épisodes. Tous ces documentaires reposent en grande partie sur les témoignages filmés d’acteurs de l’époque.

Les archives gardées par le CegeSoma contiennent notamment les rushs des émissions et les transcriptions des interviews.

Pour en savoir plus :